Question/Réponse

Bébés hérissons

- Contacter un centre proche de chez vous (voir onglet "Urgences")
- Trouver le nid à proximité si possible
- Le mettre au chaud car n'est pas capable d'autoréguler sa température
- Le peser et tranmettre le poids au centre de soins qui statuera les besoins
- Tester s'il boit et mange seul. (eau et nourriture humide)
- Vérifier présences  blessures et oeufs de mouches

Hérissons blessés

- Contacter un centre proche de chez vous (voir onglet "Urgences")
- Evaluer l'état général. Présence de sang? Présence de mouches ou de vers qui grouillent? Une patte qui traine?
- Le peser et tranmettre le poids au centre de soins qui statuera les besoins- Tester s'il boit et mange seul. (eau et nourriture humide)
- Tester s'il boit et mange seul. (eau et nourriture humide)


Hérissons en plein jour

- Contacter un centre proche de chez vous (voir onglet "Urgences")
- Attention! Un hérisson en plein jour ne veut pas systématiquement dire que le hérisson est en danger. Voici ce qu'il faut prendre en considération :
  1. Un hérisson se nourrit la nuit. En été les nuits sont plus courtes et il est normal de voir des hérissons se déplacer tôt le matin ou tôt le soir
  2. Un hérisson vu de jour tôt le matin : Il se peut que le hérisson cherche encore à manger et à retourner vers son nid le plus proche. S'il se déplace vite et qu'il a l'air bien dodu, vous pouvez le laisser.
  3. Un hérisson vu en début de soirée : Il a sans doute faim et veut commencer sa chasse nocture plus tôt. Pensez qu'en automne il ferait déjà nuit à ces heures.  S'il se déplace vite et qu'il a l'air bien dodu, vous pouvez le laisser.
  4. Un hérisson vu de journée (entre 9h00 et 19h00) : Il faut vérifier s'il n'a pas été dérangé comme par exemple par des travaux
- Si après tout ces contrôles vous voyez que le hérisson ne va pas bien, le mettre dans un carton et appelez un centre proche de chez vous (voir onglet "Urgences")


Hibernation - comment ça marche?

Il n’y a pas vraiment de règles exactes concernant l’hibernation. Chacun a ses propres ressentis. Il y a aussi le facteur génétique propre à chacun. Mais il faut savoir que la première cause d'hibernation n'est pas l'arrivée du froid mais le manque de nourriture. Par expérience, j’ai remarqué que les hérissons qui ont accès à de la nourriture durant l’hiver vont moins, voir pas hiberner. Ensuite il y a évidemment la température extérieure qui jour un rôle. Là aussi pas de règle exact. Certains vont hiberner en dessous de 10-15°C. Et d’autres que en dessous de 10°C.

Chose intéressante durant l'hibernation, la température corporelle du hérisson va être proportionnlle à la température extérieure. S'il fera 10 degré dehors, la température du hérisson sera d'environ 5°C supérieur, soit 15°C.

​Relâche après hiver 

La libération du pic peut se faire en hiver mais en suivant un protocole précis. En diminuant l’apport en nourriture jour après jour. Et en plaçant si possible la cage à l’extérieur afin qu’il s’y habitue. Après cela et si le poids est d’environ 800g, le pic peut être remis en liberté. Évidement, ne pas mettre le pic d’essors s’il y a 30cm de neige. 


Comment aider les hérissons?

L'EAU! Une chose  si bénigne mais pourtant si importante. 
Fermez les yeux et imaginez vous être un hérisson ou tout autre animal sauvage. Partez de chez vous et essayez d'imaginer que vous devez trouver de l'eau pour votre survie.
C'est un très grand problème actuellement surtout en Suisse, où tout est bien drainé, bien construit, sans gouilles, sans flaques d'eau. De plus, les périodes de sécheresse sont de plus en plus fréquentes. 
Pour les aider et quasi gratuitement? Un bol d'eau! Vous aiderez ainsi les hérissons et pas que.... Les oiseaux, renards, martes, fouines, etc...

Point suivant : la nourriture
Il y a deux écoles. Ceux qui disent de ne rien mettre comme quoi ils sont sauvages et doivent se débrouiller seul... et les autres... comme moi.
Je préconise de les aider à la fois directement et indirectement. C'est-à-dire :

Directement : En leur mettant à disposition des croquettes pour chat ou de la nourriture spécial hérissons par exemple. Oui ce n'est pas de la nourriture adaptée car est composée de céréales, de sucres, de taurine, etc... rien de bon en effet. C'est pourquoi il faut en donner à petites doses. Car il ne faut pas l'oublier, le hérisson est insectivoires, voir ominvores dorénavant ou comme j'aime bien le dire.... opportuniste. 

Indirectement: En attirant des insectes dans votre jardin. Laissez accès au compost. Déposer des bois mort. Si possible, créer un petit bitope (sec ou humide). Acheter ou créer soit même des hôtels à insectes. En résumé : la BIODIVERSITE!!!

Dernier point : un abris pour les acceuillir. Soit vous faites un geste poiur l'association en achetant un de leur maisonntte, soit vous pouvez en fabriquer une vous même et facilement. Pas la pein de leur créer un hôtzel de luxe. Il leur faut un endroit à l'abris et des feuilles. Depuis des milliers, voir des millions d'années, ils se sont toujours débrouillés. Par contre ils peuvent manquer de matières pour les confectionner telles que les feuilles. Au lieu de ramasser et jeter vos feuilles mortes, n'hésitez pas à les déplacer et les mettre par exemple au pied de vos haies ou dans un coin de votre jardin en les recouvrant de brabchages.


Hibernation - comment ça marche?

- Trouver le nid à proximité si possible
- Le mettre au chaud car n'est pas capable d'autoréguler sa température
- Le peser
- Tester s'il boit et mage seul. (eau et nourriture humide
-Vérifier présences  blessures et oeufs de mouches
Recherche